Mardi, Décembre 12, 2017

Mort de Papa Wemba: la Côte d'Ivoire prépare le retour de l'enfant de Matonge

 

La capitale ivoirienne se prépare au rapatriement du corps de Papa Wemba, Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba de son vrai nom. Le roi de la rumba congolaise est mort dans la nuit de samedi à dimanche. Il avait 66 ans. Il s’est effondré sur scène en plein concert samedi soir. C’était à Abidjan en Côte d’Ivoire, pendant le Festival des musiques urbaines. Lundi 25 avril l’émotion est très vive dans le monde de la musique et en Afrique.

On devrait connaître la date précise à laquelle sera rapatriée la dépouille mortelle de Papa Wemba dans la journée. Les organisateurs du Femua, le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo et les autorités ivoiriennes y travaillent d’arrache-pied.
Dimanche soir, les 22 musiciens et choristes de Papa Wemba souhaitaient pouvoir rentrer le plus rapidement possible à Kinshasa. Mais les organisateurs du Festival avaient quelques difficultés à trouver des places d’avion disponibles. Ils travaillent donc sur une autre hypothèse, l’hypothèse qu’ils puissent rentrer chez eux en compagnie de la dépouille mortelle de l’enfant de Matongé.

A’Salfo, le commissaire du Femua, souhaite aussi organiser à Anoumabo sur la scène du Festival, une grande veillée funèbre où les artistes ivoiriens pourront venir rendre hommage au roi de la rumba disparu dimanche matin. C’est une possibilité qui est encore à l’étude et qui sera confirmée dans la journée.

Papa Wemba était apparu en bonne forme samedi matin, lors de la conférence de presse du Femua. On le disait fatigué après les ennuis de santé qu’il avait eus à Paris en mars dernier, mais il n’en a rien laissé paraître. Samedi, Papa Wemba ne cachait pas sa joie d’être ici et de jouer au Femua, un festival de renom, organisé, disait-il, en terre africaine.

j’ai toujours dit que l’Afrique doit se prendre en charge, l'Afrique doit pour voir organiser sans l'aide de qui que ce soit et je suis très content parce que cette 9e édition [le] prouve... c'est vraiment encourageant... quand A’Salfo m'a appelé, je n'ai pas hésité !

Papa Wemba est une légende de la musique africaine. Dans les années 1960-1970, avec son groupe Zaïko puis en solo, il va faire rayonner la rumba congolaise à travers le monde. Il formera des générations de musiciens dont certains poursuivront de grandes carrières, comme Koffi Olomidé. Il est également l’une des figures emblématiques de la SAPE, la Société des ambianceurs et personnes élégantes. Mode vestimentaire, mais aussi art de vivre, les sapeurs on fait des émules de Kinshasa à Paris et inspire aujourd’hui de nombreuses pop stars africaines-américaines.

Olivier Rogez/Jeune Afrique/CC

Add comment


Security code
Refresh



Billet de Ali Kalonga

Dépêches

Please install and publish "2J News Slide Plugin"

Nous Soutenir

In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Rédaction

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Contact: +32  493 43 68 54

alikalonga@culturecongolaise.com