Mercredi, Août 16, 2017

FEMUA 10: La place du festival à Anoumabo sera rebaptisée ‘’Place Papa Wemba’’

L’hommage à Papa Wemba considéré comme le roi de la rumba congolaise n’est pas encore achevé. Et pour preuve, la place où se déroule de façon régulière, depuis 2008, le Festival des musiques urbaines d’Anoumabo (Femua) portera dorénavant le nom de la star décédée sur scène à Abidjan.

«En accord avec les autorités ivoiriennes, la place du Femua à Anoumabo sera rebaptisée ‘’Place Papa Wemba’’», a annoncé Traoré Salif dit A’Salfo, le lead vocal du groupe zouglou Magic System et par ailleurs commissaire général du festival. C’était le jeudi 2 mars 2017, à l’occasion du lancement de cet évènement culturel au siège de l’Organisation des nations unies pour l’éducation, la science et la culture (Unesco), à Paris, en présence de SEM Charles Gomis, ambassadeur de Côte d’Ivoire en France, S.E Mme Denise Houphouët-Boigny, Déléguée permanente du pays auprès de l’Unesco.

Dans le cadre de ce même hommage à Jules Shungu Wembadio Pene Kikumba dit Papa Wemba, les initiateurs du Femua entendent organiser un concert d’envergue la veille du démarrage du festival à Abidjan. C’est-à-dire le 24 avril 2017, également date du premier anniversaire du décès de l’artiste.

Il est à noter que le 10e Femua que les organiseurs veulent  une « édition très élevée » a pour thème: «l’Afrique face aux défis du réchauffement climatique». Ainsi, à l’occasion de cette cérémonie de lancement en France, A’Salfo a lancé un appel à l’endroit de la jeunesse « à jouer son rôle » dans la lutte contre le changement climatique. « Le Femua est une belle tribune pour sensibiliser, surtout les jeunes à ne pas détruire l’environnement », insiste-t-il.

Pour cette édition qui se tiendra du 25 au 30 avril 2017 à Abidjan et Adiaké, au moins 13 artistes de renommée internationale ont été programmés. Il s’agit de Singuila (France), Black M (France), Salif Kéita (Mali), Tiken Jah (Côte d’Ivoire), Maréma Fall (Sénégal), Bisa K. Dei (Ghana), Soul Bangs (Guinée), Monique Séka, Kiff No Beat, DJ Léo, le groupe Révolution, Nash et la Formation Kruman Group Orchestra de la Côte d’Ivoire.

Edouard Koudou

Add comment


Security code
Refresh



Billet de Ali Kalonga

Dépêches

Please install and publish "2J News Slide Plugin"

Nous Soutenir

In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Rédaction

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Contact: +32  493 43 68 54

alikalonga@culturecongolaise.com