Mercredi, Août 16, 2017

2800 violation des droits humains enregistrées en RDC en 6 mois

Deux mille huit cents violations des droits de l’homme ont été commises de janvier à juin 2017, a révélé mercredi 26 juillet à Kinshasa le Directeur du Bureau conjoint des Nations unies aux droits de l’homme (BCNUDH), José Maria Aranaz, au cours de la vidéoconférence de presse de l’ONU qui s’est tenue entre Kinshasa et Goma (Nord-Kivu).

 

Selon José Maria Aranaz, 884 assassinats ont été documentés dans les territoires affectés par les conflits, 210 victimes des violences sexuelles, toujours dans les mêmes zones en conflit et 430 violations liées à l’espace démocratique.

Le BCNUDH précise que les agents étatiques sont responsables de 58% de toutes ces violations dont 25% attribués à ceux de la Police nationale congolaise (PNC).

Dans ce tableau, 591 victimes d’exécution extrajudiciaire l’ont été par les agents de la PNC contre 527 par les Forces armées de la RDC.

Le BCNUDH salue néanmoins les efforts entrepris par les autorités congolaises pour combattre l’impunité au sein des forces de l’ordre du pays : 104 militaires et 20 éléments de la police nationale congolaise ont été condamnées par ce premier semestre à différentes peines pour violations des droits humains.

Radio Okapi/CC

Add comment


Security code
Refresh



Billet de Ali Kalonga

Dépêches

Please install and publish "2J News Slide Plugin"

Nous Soutenir

In order to view this page you need Flash Player 9+ support!

Get Adobe Flash player

Rédaction

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Contact: +32  493 43 68 54

alikalonga@culturecongolaise.com