Les affiches des quarts de finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN Algérie 2022) sont désormais connues.

Les quatre rencontres auront lieu les 27 et 28 janvier: deux quarts de finale  le vendredi, les deux autres se dérouleront samedi.

Le programme complet des quarts de finale du CHAN :

Vendredi 27 janvier

Algérie – Côte d’Ivoire

Sénégal – Mauritanie  

Samedi 28 janvier

Cameroun – Sénégal 

Madagascar – Mozambique 

foot africa/CC 



L’entraîneur portugais du Daring Club Motema Pembe, Joao Mota a démissionné de son poste suite aux conditions défavorables de l’institution, le dimanche 22 janvier 2023.

En effet, un mois seulement après son arrivée dans le club de la capitale congolaise, des sources proches du club indiquent que Joao Mota aurait choisi de quitter le bateau du Daring Club Motema Pembe suite fait que les conditions ne sont pas réunies pour lui permettre d’arriver à ses fins.

A en croire ces sources, Joao Mota dénoncerait « l’addiction interne par les tireurs des ficelles ». Une atmosphère nauséabonde cultivée par les autorités du club serait en train de gagner son effectif.

Retenons que le DCMP occupe la dixième place après huit journées en Ligue Nationale de Football et va pour très bientôt débuter avec la campagne africaine en coupe de la confédération de la CAF où il est logé dans un même groupe que l’ASEC Mimosas, Diables Noirs et Rivers United.

GH Iyabel



Marcel Tisserand et Al Etiffaq se sont inclinés (0-1) devant Al Nassr de Cristiano Ronaldo en match comptant pour la 14ème journée du championnat.

Le défenseur central international congolais a disputé cette explication qui était très attendue parce que c’était la toute première rencontre du capitaine de la sélection nationale portugaise qui a rejoint Al Nassr pour 200 millions d’euros.

« Fier d’avoir affronté une légende », a dit l’international congolais sur ses réseaux sociaux.

Ils occupent la 10ème position au classement avec 16 points et vont tenter de se rattraper lors de la prochaine journée. Ce sera le jeudi 3 février.

foot.cd/CC

 


« Je n’ai pas encore mis fin à la carrière de footballeur mais par contre, j’ai arrêté de jouer sur le plan international afin d’éviter de faire de l’ombre aux jeunes qui qui montent actuellement. J’avais donc laissé de la place au gardien Matampi Ley et aux autres que j’ai vu joué récemment, ndlr», a déclaré l’emblématique gardien congolais du TP Mazembe Robert Kidiaba.

Dans la foulée, le désormais député provincial renchérit en soulignant que Trésor Mputu et lui n’ont jamais mis fin à la carrière professionnelle de footballeur. Pour lui, ils seraient toujours affiliés entant que joueur de l’équipe noir et blanc de Lubumbashi.

« Comme vous pouvez le voir, Trésor Mputu et moi n’avons jamais décroché les crampons. C’est grâce à mon affiliation aux instances compétentes que j’ai pu livré certaines rencontres avec le TP Mazembe en cas d’absence de gardien, notamment lors de la victoire face au FC Renaissance (1-0)», a-t-il renchéri.

Pour Robert Kidiaba, il n’y a que le travail qui façonne les grandes carrières. A l’en croire, sa rencontre avec le feu gardien congolais Pascal Kalemba et sa bande a été l’élément déclencheur de la passion du travail dans sa carrière professionnelle.

Gaël Hombo



L’élimination de la RD Congo au premier tour du CHAN 2022 à l’issue de la déroute dimanche contre le Sénégal (0-3) va laisser des traces. Suite à cette désillusion, le cadre Issama Mpeko a en effet annoncé qu’il se retire de la sélection A’ à 33 ans. En revanche, le latéral droit du TP Mazembe reste à disposition de la sélection A dirigée par Sébastien Desabre.

«Nous sommes issus d'un pays qui compte de nombreux jeunes footballeurs talentueux. Je crois que j'ai tout donné dans cette compétition et le bon moment est venu de donner une chance aux jeunes joueurs», s’est justifié l’homme aux 71 sélections dans des propos rapportés par le site officiel de la Confédération africaine de football. «Je remercie tous les Congolais pour leur soutien au fil des ans et je reste engagé envers mon pays à travers l'équipe nationale senior.»

Absent lors des sacres en 2009 et 2016, Mpeko a pris part aux éditions 2011, 2020 et 2022 du CHAN pour un total de 8 matchs disputés. A noter que le Congolais n’a plus été appelé en A depuis septembre 2021.

afrik foot/CC



Le Sénégal a battu la RDC 3-0 lors de la 3e journée du groupe B. Sans idées, sans talents et sans direction, les Léopards sont éliminés dès la phase de groupes d’un CHAN, une première.

Dans une entame audacieuse, les Congolais s’offraient une première occasion par une frappe en pivot de Obed Mayamba, claquée par Pape Sy (4e). Très haut sur le terrain, les Congolais se faisaient surprendre par Pape Diallo en contre, mais le but était déclaré hors-jeu (9e).

Les Lions concrétisaient leur domination en ouvrant le score par Ousmane Diouf après un ballon dévié par la défense de la RDC (23e). Dix minutes plus tard, Kevin Mondeko commettait l’irréparable sur un dernier tacle non maitrisé (33e). L’arbitre, qui avait sifflé un pénalty, changeait sa décision et expulsait le défenseur de Mazembe. Otis Ngoma a sorti Mayamba en attaque pour renforcer son arrière-garde avec Magema. À la pause, la RDC était virtuellement éliminée du CHAN, toujours sans un seul but marqué.

En deuxième période, malgré les multiples changements, les Congolais ne trouvaient pas la faille. Pire, ils se faisaient surprendre en contre par des Sénégalais tranchants. Papa Dialo (74e) et un but contre son camp de Siadi Bagio (77e, 0-3) scellaient le sort des Congolais. Impuissants et sans mordant, les Léopards quittent la compétition sans avoir marqué, avec deux buts encaissés, une dernière place du groupe et une première sortie en phase de groupe dans l’histoire de la RDC.

Iragi Elisha



En conférence de presse d'après match contre la Côte d'Ivoire (0-0), le sélectionneur de la RDC Otis Ngoma a estimé que son équipe n'était pas encore prête pour prendre part à cette 7e édition du Championnat d'Afrique des Nations Algérie 2022.

Le patron du staff technique de l'équipe nationale de la RDC dit ne pas avoir eu suffisamment de temps de préparer l'équipe puisque les stages de préparation n'ont pas été respectés. 

"Normalement vous ne devriez pas être exigeants envers cette équipe qui n'a pas eu suffisamment de temps pour se préparer. Des stages annulés, on n'a pas eu le temps de travailler les automatismes entre certains joueurs, comme l'axe par exemple. Les joueurs qui ont joué là, c'est la première fois qu'ils jouent ensemble", a-t-il dit devant la presse.

Les Léopards ont encore fait un mal nul de zéro but partout face à la Côte d'Ivoire après avoir concédé le même résultat 4 jours avant contre l'Ouganda.

Si le résultat a été décrié par plusieurs congolais, la manière de jouer aussi est au centre des critiques sévères contre le sélectionneur et les joueurs.

Avec maintenant 2 points, la RDC est dans l'obligation de gagner son dernier match dimanche prochain contre les Lions de la Teranga du Sénégal.

Gede Luiz Kupa



Après son faux-départ face à Madagascar (1-2), le Ghana s’est ressaisi en renversant le Soudan (3-1) ce jeudi au Stade Chahid Hamlaoui de Constantine pour son deuxième match au CHAN 2022. Ce succès arraché dans la douleur permet aux Black Galaxies de se qualifier pour les quarts de finale !

Les Ghanéens prenaient d’entrée le jeu à leur compte, mais ce sont bien les Soudanais qui se montraient le plus percutants et qui passaient tout près d’ouvrir le score par Mohamed Abdel Raman dont la frappe enroulée travaillée allait mourir sur le poteau. Dans tous les bons coups, la star d’Al Hilal ne lâchait rien et servait par la suite Al-Gozoli Nooh qui parvenait à ouvrir le score à bout portant (0-1, 31e).

Mais le buteur avait ensuite moins de réussite et expédiait sa reprise au-dessus alors qu’il se trouvait en excellente position. Le Ghana restait donc dans le match et en profitait pour égaliser avant la pause suite à un tir de Konadu Yiadom dévié sur corner (1-1, 45e+3). Dès lors, les hommes d’Annor Walker avaient pris l’ascendant et, si Daniel Barnieh gâchait un bon ballon à bout portant au retour des vestiaires, Ahmad Adam finissait par commettre l’irréparable en faisant faute sur l’attaquant quelques minutes plus tard. Après recours à la VAR, l’arbitre accordait un penalty, transformé par le Mondialiste (2-1, 61e).

Le Ghana chahuté… puis qualifié à la 99e !

Derrière, la fin de match s’avérait complètement folle. Si la VAR annulait le but du break au Ghana, puis que Barnieh trouvait la barre, ce sont surtout les Soudanais qui poussaient fort durant le temps additionnel, avec deux énormes balles de but ratées dans la surface et surtout un but refusé de manière assez litigieuse. Barnieh était même exclu pour une semelle dans les derniers instants de ce final absolument fou.

Finalement, quelques instants après avoir frôlé un but égalisateur qui les aurait placés en fâcheuse posture, les Black Galaxies enfonçaient le clou par l’entrant Seidu Suraj (3-1, 90e+9), auteur du but de la qualification ! En effet, le Ghana a joué ses deux matchs dans ce groupe réduit à trois suite au forfait du Maroc et il est certain de finir parmi les deux premiers quelle que soit l’issue de Soudan-Madagascar lundi en raison de sa différence de buts favorable au cas où les trois équipes se retrouvent à égalité.

afrik foot/CC

A Propos

www.culturecongolaise.com

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Tél (whatsapp): +243 808 856 557

alikalonga@culturecongolaise.com

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.