Kinshasa : 920 motos saisies par la police à la Gombe



Pres d’un millier de motocyclettes saisies par la police dans la commune de la Gombe ainsi que leurs passagers ont été présentés lundi 26 février au commissariat provincial de la police. C’est la moisson d’une opération de saisie menée au lendemain des manifestations qui ont ciblé différentes installations notamment les représentations diplomatiques dans la commune de la Gombe

Par ailleurs, la mesure d’interdiction a été assouplie pour revenir finalement aux anciennes délimitations. C’est à l’issue d’une rencontre entre les responsables de la police à Kinshasa et les représentants des différentes associations des motocyclistes.

Plus de 900 motos ont été saisies au cours de cette opération. La présentation de ces engins au commissaire provincial a eu lieu lundi dernier.

« Aujourd’hui, nous avons un total de 920 motos saisies. Nous avons aussi interpellé des passagers ou clients de ces taxi-motos », explique le colonel Mundele Ngolo, commandant du commissariat urbain de la Gombe.

Au cours d’une rencontre le week-end dernier, avec le numéro un de la police à Kinshasa, les représentants des associations des motocyclistes ont pu obtenir des mesures d’assouplissement.

 L’un d’eux explique :

« Nous lui avons fait voir que dans la ville de Kinshasa on avait des délimitations pour l’accès au centre-ville et nous lui avons demandé de relaxer quelques motocyclistes et de libérer des motos par mesure de grâce. Il a promis de faire rapport à la hiérarchie. Sur place quelques motos des amis qui nous accompagnaient ont été libérées »

Désormais, l’interdiction a été ramenée aux anciennes délimitations fixées par les mesures antérieures.

Le colonel Mundele Ngolo, commandant du commissariat urbain de la Gombe.

« Pour la délimitation, à partir de l’avenue des Huileries c’est l’avenue du livre, toujours à partir de l’avenue des Huileries c’est l’avenue Mont des arts. On arrive sur l’avenue du 24 novembre, on continue sur l’avenue de la Gombe, l’avenue qui longe l’avenue de la Gombe, jusque vers Batetela. Et arrive vers Memling, c’est l’avenue Tombalbaye jusqu’à Flambeau », précise le colonel Mundele.

 Il incombe désormais aux associations de sensibiliser leurs membres.

radiookapi.net/CC

Share this article

A Propos

www.culturecongolaise.com

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Tél (whatsapp): +243 808 856 557

alikalonga@culturecongolaise.com

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.