Le champion du Soudan, Al Hilal Omdurman va procéder à la présentation de son nouvel entraîneur, Jean-Florent Ibenge Ikwange, ainsi que de ses 6 nouvelles recrues, notamment l'international congolais Glody Lilepo Makabi, le week-end prochain dans son stade.

Le club soudanais a indiqué qu'il s'arrange à tenir cet événement au plus tard le dimanche prochain, après la conférence de presse de Florent Ibenge prévue quelques heures avant.

Dans une courte vidéo de plus d'une minute, postée dimanche 07 août 2022, Al Hilal a officialisé le transfert de l'ancien attaquant vedette de l'AS VClub, Glody Lilepo Makabi ainsi que des autres nouvelles recrues.

Il sied de noter que Florent Ibenge se trouve actuellement au Maroc, pour mettre fin à son bail avec la Renaissance Sportive de Berkane, afin de regagner Khartoum, le jeudi prochain.

Gratis Makabi



L'international congolais, Yoane Wissa et Brentford FC ont accroché Leicester City (2-2), le dimanche 07 août 2022, au King Power Stadium, en match comptant pour la première journée de Premier League, division d'élite anglaise.

Timothy Castagne et Kiernan Dewsbury-Hall ont inscrit les deux buts de Foxes respectivement à la 33ème et 46ème minute de jeu, avant que Ivan Toney et Joshua Dasilva remettent Brentford dans le match à la 62ème et 86ème minute de jeu.

Titulaire, Wissa a cédé sa place à Halil Dervisoglu à la 84ème minute de jeu de la rencontre.

Brentford recevra le Manchester United, le samedi 13 août prochain sur sa pelouse. Les reds devils ont été battus cet après-midi par Brighton (1-2) à Old trafford.



Le club de Niort (Ligue 2) a annoncé dimanche 7 août le départ de son entraîneur Sébastien Desabre, qui doit devenir sélectionneur de la sélection de la République démocratique du Congo. 

La fédération de RDC avait déjà devancé cette annonce en affirmant, samedi, que Desabre avait été désigné comme futur sélectionneur en remplacement de l'Argentin Hector Cuper, dont le contrat a été résilié.

Le timing avait de quoi interroger, car Desabre était encore en poste samedi à Niort, avec, d'ailleurs, un match de Ligue 2 à aborder, une rencontre perdue par les Chamois contre Bastia, 4-1 lors de la deuxième journée. 

Le club niortais a finalement annoncé dimanche "un accord de principe pour la résiliation du contrat" de son entraîneur. 

Âgé de 46 ans, Sébastien Desabre entraînait Niort depuis 2020. Il a occupé plusieurs postes en Afrique, notamment au Pyramids FC (Egypte), à l'Espérance de Tunis et à la tête de la sélection ougandaise. 

AFP avec CC/ACTUALITE.CD



Beşiktaş JK s'est imposé devant Kayserispor (1-0), dans la soirée du samedi 06 août 2022, au Vodafone Park, en match comptant pour la première journée de Superlig, division d'élite turque.

Rachid Ghezzal a inscrit l'unique but des locaux, dans les ultimes minutes de la rencontre, sur une passe de Wout Weghorst.

Titulaire, l'international congolais Arthur Masuaku a disputé l'intégralité du match, tandis que son compatriote Jackson Muleka a été remplacé par Georges-Kevin N'koudou à la 57ème minute de jeu.

Notons que, Beşiktaş se déplacera sur la pelouse de Alanyaspor, le dimanche 14 août prochain à 19h00, dans le cadre du deuxième journée de championnat.

Gratis Makabi



Dr Dénis Mukwege, Prix Nobel de la paix 2018, a réagi samedi 6 août, au récent rapport des experts des Nations unies attestant que le Rwanda a lancé des attaques sur le sol congolais. Il exige à cet effet des sanctions internationales contre Kigali.  

C’est avec grand intérêt que le Prix Nobel 2018 a suivi la couverture médiatique du rapport du Groupe d’experts des Nations-Unies sur la RDC du 4 août 2022.  

Ce document fait état des preuves solides collectées par les Nations unies entre novembre 2021 et juillet 2022. Il atteste que l’armée rwandaise a lancé des attaques contre l’armée congolaise sur le territoire de la RDC et a apporté son soutien logistique et opérationnel aux rebelles du M23.   

Pour Denis Mukwege, le gouvernement congolais, les Nations unies, l’Union africaine et les partenaires bilatéraux et régionaux de la RDC doivent tirer les conséquences de ces preuves démontrant la énième guerre d’agression du Rwanda.  

Il demande que des sanctions soient prises sans tarder contre le Rwanda, tant sur le plan politique, diplomatique, économique que militaire ; conformément aux résolutions 1807 et 2293 du Conseil de sécurité de l'ONU. Celles-ci sanctionnent les personnes et entités se livrant à des actes qui compromettent la paix, la stabilité ou la sécurité de la RDC.  

Dans sa déclaration, le Dr Mukwege soutient que cette grande criminalité, dont le Rwanda est l’un des principaux acteurs avec la complicité de certains citoyens congolais, doit maintenant cesser. Et des solutions existent, affirme-t-il.  

 Une armée forte 

Il exhorte les dirigeants congolais et les partenaires privilégiés de la RDC comme les Nations unies, les Etats-Unis et l’Union européenne à créer des conditions propices pour le développement d’un commerce propre et transparent des ressources dont regorge la RDC. Ces derniers, selon lui, devraient faire respecter les droits humains et les principes de base du droit international par tous les Etats dans la région des Grands lacs africains. 

Par ailleurs, le gouvernement congolais doit urgemment reformer le secteur de la sécurité en RDC, seule solution durable à la sécurisation et à la pacification du pays. 

 Selon Denis Mukwege, la RDC ne peut pas compter éternellement sur l’assistance des Nations unies. Il faut définir rapidement une politique de défense adaptée aux défis du présent et du futur.  

radiookapi.net/CC


Martin Fayulu, président du parti politique Engagement citoyen pour le développement (ECIDE) exige la libération de Mme Marie Masemi, arrêtée depuis vendredi 5 aout à Kinshasa.

« Forcer la chambre d'une maman de 69 ans à 4 heures du matin et l'enlever est un acte lâche, dégoûtant et inadmissible de la part d'un régime désespéré aux abois. J’exige la libération de maman Marie Masemi, membre de l’ECiDé », a écrit Martin Fayulu sur son compte Twitter, samedi 6 aout.

Le parti politique ECIDE dénonce « l’enlèvement vers une destination inconnue » de cette dame, membre de ce parti politique. L’arrestation de cette dame de 69 ans a enflammé les réseaux sociaux suscitant les réactions de plusieurs personnalités.

C’est une femme très engagée qui a été enlevée pour ses opinions qui prennent appui sur la façon dont le pays est dirigé, affirme Luc Malembe, l’un des communicateurs de l’ECIDE.

Selon des sources sûres, Mme Marie Masemi  est actuellement détenue au commissariat provincial de la police ville de Kinshasa notamment pour « ses insultes et propos diffamatoires contre les autorités », dit un responsable de la police.

Connue à travers les réseaux sociaux pour ses coups de gueule contre les dirigeants de l'actuel régime dont Félix Tshisekedi et Christophe Mboso, Mme Marie Masemi participe régulièrement aux manifestations organisées par son parti politique.

radiookapi.net/cc



La Renaissance de Berkane annonce officiellement le départ de Jean-Florent Ibenge Ikwange à la tête de l’équipe marocaine. Il l’a fait sur ses réseaux sociaux.

Arrivé il y a une saison et demi au sein de cette formation, le technicien congolais a réalisé sa meilleure saison en remportant deux titres, en Coupe de la Confédération et la Coupe nationale marocaine alors que au niveau du championnat tout n’a pas été bon. Le club a pris la 6ème place au classement et ne doit sa qualification qu’à ceux titres.

L’ancien entraîneur de V.Club va prendre les rênes d’Al Hilal Omdurman (D1 Soudan) pour les 3 prochaines saisons. Il était à Khartoum il y a quelques jours pour discuter des derniers détails de son nouveau contrat.

Michel TOBO



Le président de l’Assemblée Nationale, Christophe Mboso donne une ultime opportunité à l’honorable Jean-Marc Kabund de se présenter devant le bureau de l’Assemblée Nationale ce Lundi 08 août 2022 au palais du peuple.

Dans un document signé le vendredi 5 août 2022, le Président de la Chambre basse du parlement s’est voulu « un instructeur ». Faisant allusion à la récente déclaration de Jean-Marc qui demandait de surseoir la procédure sur la levée de ses immunités, Christophe Mboso souligne qu’ « aucun élément avancé par vous ne justifie la surséance que vous sollicitez ». Le speaker de la chambre basse explique aussi que c’est le procureur général près la Cour de Cassation seul qui « décide du moment où il met fin à l’instruction et commence la phase des poursuites ».

« Il n’appartient ni au député poursuivi ni au bureau de se substituer au Parquet dans ses prérogatives sur ce point précis », fait-il noter.

Se basant notamment sur le Règlement intérieur de cet hémicycle du parlement, Christophe Mboso n’a pas manqué à rétorquer avec des mots un peu plus clairs sur le point de vue émis par Jean-Marc Kabund qui estimait qu’il était nécessaire qu’il soit saisi en amont avant le début de l’instruction de son dossier :

« L’article 102 du Règlement intérieur impose au bureau de recevoir l’avis du Procureur général près la Cour de Cassation et d’entendre le Député concerné UNIQUEMENT en ce qui concerne l’autorisation des poursuites et la levée des immunités parlementaires, pas pour l’ouverture de l’instruction », a-t-il soutenu dans sa réplique.

Par ailleurs, le Président du bureau de l’Assemblée nationale invite de nouveau Jean-Marc Kabund ce lundi 8 août pour l’entendre avant de décider sur la levée ou non de ses immunités.

Il sied de rappeler que, dans un document, Jean-Marc Kabund avait demander à l’Assemblée Nationale de surseoir à la séance voulant autoriser ou non la levée de ses immunités parlementaires.

Pendant ce temps, la prochaine audience sur l’audition du Président de l’Alliance pour le Changement est prévue pour le mardi 9 août prochain au parquet près la Cour de Cassation. Il lui est reproché notamment l’outrage au Chef de l’État.

Roger AMANI

 


Réagissant au communiqué officiel de la Federation Congolaise de Football Association, le club français Chamois Niortais Football Club, qui est l’employeur du technicien français, s’est dit surpris de la nouvelle.

Le technicien français, 46 ans, a entraîné plusieurs clubs africains en interclubs dont Pyramids, le WAC ou encore l’Espérance Sportive de Tunis ainsi que l’équipe nationale d’Ouganda. Depuis le 16 juin 2020, il est entraîneur des Chamois Niortais, en Ligue 2 en France.

Le nouveau sélectionneur devrait donc diriger les léopards A’ qui sont en éliminatoires pour la prochaine coupe d’Afrique des nations

Dans sa réaction, Chamois Niortais Football Club évoluant en deuxième division française, affirme n'avoir jamais été en contact avec la FECOFA au sujet de son entraîneur.

« Le Chamois Niortais Football Club n’a jamais été en contact avec la FECOFA au sujet de son entraîneur Sébastien Desabre et réitère son envie de le conserver au-delà de son contrat actuel », a réagi ce club français dans un communiqué.

Par ailleurs, le Club français dit se réserver le droit de toute poursuite à l’égard de la FECOFA « Suite à la parution particulièrement malvenue de cette annonce officielle le jour de son premier match à domicile de la saison ».

Il sied de rappeler que, la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA) a annoncé samedi 6 août dernier la désignation de Sébastien Desabre comme nouvel entraîneur des léopards séniors hommes de la RDC, à l’issue d’une réunion tenue à Kinshasa, la capitale congolaise.

Roger AMANI

 

 

 

 

Le technicien français, 46 ans, a entraîné plusieurs clubs africains en interclubs dont Pyramids, le WAC ou encore l’Espérance Sportive de Tunis ainsi que l’équipe nationale d’ouganda. Depuis le 16 juin 2020, il est entraîneur des Chamois Niortais, en Ligue 2 en France.

Le nouveau sélectionneur va donc diriger les léopards A’ qui sont en éliminatoires pour la prochaine coupe d’Afrique des nations



Il s'est tenu à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo(RDC), en prélude du 42 ème Sommet de chefs de l'État, membres de la SADC, la 6 ème semaine annuelle d'industrialisation de la SADC.

À la clôture de ces assises qui ont débuté, le 02 août au Palais du peuple, le ministre de l'Industrie de la RDC, Julien Paluki, a souligné que "tous les seize pays membres de la SADC se sont convenus que le moment est arrivé pour que l'Afrique signe sa révolution industrielle, au regard de ses différentes ressources".

 

Il est à noter qu'il existe dorénavant un accord de cooperation dans le cadre de la création de chaînes de valeurs autour de l'industrie de batterie.
C'est la RDC et la Zambie qui pilotent ce projet.

" Comme l'Afrique australe n'a pas que les ressources minérales qui vont produire les batteries électriques demain, il y a eu des piliers principaux qui ont  constitué l'essentiel de cette semaine d'industrialisation, c'est notamment l'agriculture et le secteur pharmaceutique, ajouté le secteur minier", a déclaré Julien Paluku.

Et d'ajouter:" Ce sont donc ces trois secteurs qui ont fait l'objet des échanges, pour qu'à partir de l'agriculture, des mines et le secteur pharmaceutique, l'Afrique australe puisse révolutionner son industrie de manière à offrir au monde entier, les produits pharmaceutiques; agricoles; et les produits miniers transformés".

 

Le ministre de l'industrie, Julien Paluku, a aussi fait mention de l'appui financier bénéficié de la part de l'Union Européenne et du gouvernement allemand de près de 750.000€ , au cours de cette semaine annuelle d'industrialisation, pour encourager les premières entreprises qui sont dans la création de chaînes de valeurs.

"Il s'agit des entreprises qui sont dans le domaine pharmaceutique et celles qui sont dans l'industrie du cuir.Comme d'aucuns le savent la région est peuplée de vaches,de moutons et de chèvres et toutes ces peaux de ces battages ne sont pas utilisées parce qu'il n'y a pas de tanneries", a-t-il indiqué.

Pour rappel, le ministre de l'industrie Julien Paluku et son collègue de la Coopération régionale et Francophonie, 
Didier Mazenga,
avaient co-animé une conférence, lundi 01 août 2022, à la salle Panorama de l'hôtel Fleuve Congo, dans la commune de la Gombe.

Page 1 of 193

A Propos

www.culturecongolaise.com

Ali Kalonga

Directeur de la Rédaction

Tél (whatsapp): +243 808 856 557

alikalonga@culturecongolaise.com

Derniers Articles

Newsletter

Rejoignez notre newsletter et recevez des news dans votre boîte de réception. Nous ne vous enverrons pas de spam et nous respectons votre vie privée.